Virages @ LCMT Juin 2017 (Revue)

La passion de conduire

LCMT Juin 2017 M. Tessier 02

Virages @ LCMT
Juin 2017

Photos

Une superbe journée... contre toutes attentes!

Le premier événement de conduite de la saison à se dérouler au Mont-Tremblant en 2017 a, encore une fois, été un succès et ce, sans l'aide de mère nature. En effet, le climat exécrable ne laissait rien espérer et même si je n'ai pas lavé mon motorisé, pour ne pas attirer la pluie, nous avons eu droit à un déluge en arrivant au circuit.

Par contre, les robinets se sont fermés pour l'installation et le souper et nous avons pu nous préparer comme il faut pour recevoir nos participants et Philippe Fortin a même réussi à faire plusieurs inspections techniques la veille.

La nuit a été calme malgré un grosse précipitation vers 6:00 du matin et nous étions encore inquiet pour le déroulement de la journée. Mais, c'était sans conter sur notre bonne étoile! En effet, la pluie a disparu et nous avons été capable de faire les inspections techniques et nos réunions au sec.

Par la suite, même s'il a plu à quelques occasions le matin, cela n'a pas été assez pour avoir des accumulations sur la piste. De toute façon, c'est la meilleure façon d'apprendre à conduire et cela garde tout le monde un peu plus respectueux de la piste.

Le ciel s'est dégagé sur l'heure du midi et tout le monde a profité d'une fin  de journée ensoleillée. Les participants ont pu raconter leurs histoires de guerre en sirotant une boisson et tout le monde s'est promis de se revoir au mois d'août.

En résumé, ce fut une journée sécuritaire et plaisante pour tous les participants.

Voici un petit mot d'Olivia Gousse qui en était à sa première expérience.

Première expérience sur l'asphalte de Tremblant 
Mercredi 21 juin 7h sous un ciel timide et pluvieux digne de la Bretagne, et pour ma deuxième fois en piste seulement, je découvre ce majestueux et difficile circuit qu’est Tremblant. 
 
C’est avec un état d’esprit empreint de fébrilités, de préjugés mais à la fois d’enthousiasme que j’aborde cette journée.
 
Après le briefing d’avant piste sur les consignes et les rappels de sécurité, Michel nous affecte nos instructeurs. Sébastien Lessard sera celui qui guidera ma route et c’est pas peu dire mais quel privilège de pouvoir se nourrir de son expérience.
 
Sébastien prend le volant de ma voiture pour quelques tours afin de me faire découvrir l’étendue de la rigueur de ce circuit. Je m’applique pendant ces tours de reconnaissance  à visualiser le plus possible la trajectoire de course tout en me demandant comment j’allais réussir à mémoriser autant  d’informations  doublé d’une météo capricieuse qui rendait la piste glissante. 
 
Puis c’est à mon tour, casque bien accroché de m’élancer sur la piste, sous les conseils avisés de Sébastien, en essayant  tant bien que mal de faire le mieux n’ayant jamais  beaucoup joué à Gran Turismo comparé à mon mari Jean-Philippe Gousse :)
 
La matinée fût haute en couleur, je m’évertuais toujours à dompter la bête en appliquant les principes que me prodiguait Sébastien, je ne vous cache pas que j’avais beau essayer on était loin du rêve d’ être le plus smooth possible, de ne pas compromettre la stabilité de la voiture , de projeter son regard au loin pour donner les bonnes indications à nos mains , d’avoir une belle ligne de course, de donner les bonnes indications de dépassement et j’en passe.
 
Mais l’échec n’étant pas une option envisageable pour moi je me suis dit qu’à force de tours j’arriverai à rendre mon instructeur content de son élève novice, en m’appliquant à faire de mieux en mieux au lieu de pire en pire à chercher avec ferveur le contrôle et la constance.
 
Ce qui devait arriver arriva, le soleil de midi pointa le bout de son nez , réchauffant doucement l’asphalte, et l’estime de moi par la même, me donnant ainsi un peu plus confiance sur la piste j’étais loin de la conduite de Lewis Hamilton mais le plaisir commençait à prendre le dessus sur les doutes et ne fit que grandir tout au long de la journée. 
 
Je quitte l’asphalte le cœur rempli de gratitude envers mon instructeur Sébastien Lessard qui a su me partager son expérience , ses connaissances et sa passion du sport automobile mais également pour Michel, Nicole ainsi que tous les bénévoles, les commanditaires et les participants qui ont fait de cette journée une réussite et m’ont permis de cultiver avec ardeur le goût du dépassement.
 
Mon seul désir maintenant, revenir, apprendre, pratiquer, répéter à nouveau :)
 
Olivia Gousse